G Moreaustraat 110 - 1070 Brussel

T 02 555 09 90 - F 02 555 09 99

Un petit retour dans le temps

Les émeutes à Cureghem

En 1998 la police de Cureghem tue Saïd Charki, un jour avant sa comparaison en cour de justice. En signe de protestation les jeunes de Cureghem mettent le quartier en dessus-dessous. Ils attirent l'attention sur le chômage des jeunes, la détérioration du quartier et la violence policière .
 

Résolution Cureghem et le lancement de divers projets 

Un an plus tard, la Commission communautaire flamande approuve la "Résolution Cureghem". Grâce à cette résolution,  la Commission veut s’attaquer à la pauvreté et aux problématiques liées aux jeunes. Plusieurs projets ont été lancés à Cureghem. Deux d'entre eux font maintenant partie de Maks vzw : KureghemNet, un projet lancé par Eva vzw ; et Kurasaw, un projet développé par Stads². Eva vzw a mené une enquête auprès des résidents qui a résulté dans un service de quartier spécialisé en informatique.
 
Les résidents ont demandé un endroit où leurs enfants et eux-mêmes peuvent apprendre à utiliser l'ordinateur. Kurasaw ou « Kuregem Sociale Actie voor Werk » lance deux projets: Kurasaw Emploi, une initiative de formation et d'orientation et Kurasaw Productions, une agence d’infographie. Comme Cureghem est traditionnellement un quartier d’imprimeurs et que beaucoup de jeunes veulent travailler avec des médias graphiques, Kurasaw Productions devient un projet d’économie sociale. Les jeunes du quartier sont formés comme desktoppublisher et travaillent pour des clients du secteur social, qui y font réaliser de la publicité qualitative pas chère. KureghemNet est également un projet d'économie sociale: ce sont des demandeurs d'emploi peu qualifiés qui enseignent dans le centre d'apprentissage de l'ordinateur et qui mettent en place une variété de projets multimédia.
 

Maks: le résultat d'une fusion

Pendant 6 ans les projets travaillent côte à côte là où cela est possible. Eva vzw, Stads² ainsi que le gouvernement demandent de rendre les projets plus indépendants. En 2005 les deux projets fusionnent et Maks – « Media Actie Kuregem Stad » est né. Rapidement Maks est reconnu comme un projet d'économie sociale .
 

10 ans plus tard: une organisation solide comptant 40 employés

 
En 2015, Maks fait partie intégrale du paysage de Cureghem. Les demandeurs d'emploi du quartier (environ 500 par an) suivent des cours de néerlandais et une formation VDAB. Ils créent des portfolios digitales et suivent des cours de « recherche d'emploi » ou « initiation à l’informatique ». Chaque année, 80 jeunes demandeurs d'emploi participent à la journée « Discover your talent » dans les Caves de Cureghem. Ce jour-là, 100 volontaires du monde des entreprises  coach les jeunes à trouver du travail. Maks a également publié plusieurs éditions du «Guide vers l’emploi» qui a été déjà distribué en plus de 15.000 exemplaires.
 
Les deux centres d'apprentissage de l'ordinateur (Vieux Molenbeek et Cureghem) tournent à pleine capacité. Chaque année, cent à deux cents personnes découvrent l'ordinateur ou la tablette. Des prisonniers de Forest, des personnes sans papiers, des femmes victimes de violence, ... tous créent des histoires digitales. 300 enfants travaillent en jouant sur des projets multimédias pendant les heures scolaires, pendant l’accueil extrascolaire et pendant les semaines de jeu avec ordinateur. L’asbl Maks est reconnue en tant que  partenaire éducatif de la Commission communautaire flamande et en tant qu’atelier TIC pour les jeunes. Kurasaw Productions crée toujours des imprimés, des sites web et des vidéos promotionnelles. L’année dernière, Kurasaw Productions a été nommé 
avec une de ses affiches pour le Prix de Solidarité du journal flamand « De Standaard ». Maks présente ses histoires digitales lors de congrès internationaux de "digital storytelling" et rend ses projets visible à travers le Réseaux européen de Télécentres.
 
Novembre 2015: Maks en uniquement Maks vzw
 
Les noms des différents projets disparaissent et nous allons de l’avant sous un nom commun. Au cours des dernières années, nous avons reçu de nombreux commentaires du terrain : il y avait une grande confusion entre les différents projets. Voilà pourquoi à partir d'aujourd'hui nous n’utilisons plus que le nom Maks vzw.
 
Maks Grafisch Bureau a créé la maquette, le layout et a suivie l'impression de quatre brochures à propos de Cureghem. Plus d'informations ici.
 
 

 

FaceBook  Twitter  

Lettre d'information

Label de qualité du FSE

Europees Sociaal Fonds