Brogniezstraat 54, 1070 Anderlecht

Van maandag t/m vrijdag van 9.00 tot 17.00 uur


Zoom sur 2021

Maks a cassé la baraque dans divers domaines cette année.
Alfa digital ?

Rafraîchissez vos compétences numériques en apprenant à lire et à écrire. Il s’agit d’un nouveau devoir pour les enseignants alpha. Ils font un travail novateur dans ce domaine. Téléchargez des exercices dans votre smartphone via un code QR ou pratiquez l’écriture mécanique via une application. Ce ne sont là que quelques exemples du cours Alfa-Digital. Des expériences qui se déroulent dans le cadre du FSE-Flandre et qui peuvent certainement générer un effet boule de neige.


Un test de base pour les compétences digitales

Avec trois autres salles informatiques publiques, nous avons participé à un projet pilote de Bruxelles Formation. Les demandeurs d’emploi peu qua- lifiés ont la possibilité d’apprendre à travailler intensivement avec l’ordina- teur pendant 1 mois. À la fin du proces- sus, ils se rendent au Centre de Test de Bruxelles Formation pour passer le test TOSA (Test On Software Applications). Le projet pilote a reçu une évaluation positive et Bruxelles Formation le poursuit et l’étend.

Conquérir un employeur avec une vidéo

Maks a développé un prototype pour un CV vidéo. Le demandeur d’em- ploi brille et parle avec passion de ses talents et de son savoir-faire. Il est le héros du film et convainc ain- si l’employeur. Après dix ans d’essais et de réflexion sur la méthode, c’est aujourd’hui une véritable réussite. Le candidat se rend à l’emploi avec le CV et dans 60% des cas, il réussit à obtenir un emploi. Il est temps de convaincre les parties prenantes.

Les Doms syriens ont besoin de beaucoup de conseils

L’opération avec les Doms syriens a commencé comme un diesel mais fonctionne maintenant comme un train. Les questions les plus im- portantes pour l’aide de ce groupe concernent le logement et l’enregistre- ment dans la municipalité. L’alphabé- tisation est également très demandée. C’est un groupe très faible qui a besoin de beaucoup de soutien, mais l’aide est vraiment désespérément nécessaire pour empêcher ce groupe de popula- tion de se marginaliser encore plus.

Où devons-nous vraiment faire des pas en avant ?

Le suivi administratif des projets peut certainement être amélioré. Le service à nos différents groupes cibles est de haute qualité et nos clients sont sa- tisfaits. Mais nos employés sont telle- ment concentrés sur les clients qu’ils oublient que leur administration doit également être en ordre et que le maintien des contacts avec les parties prenantes doit être tout aussi efficace. C’est pourquoi nous avons embauché une nouvelle administratrice d’équipe qui mettra son expérience au service de notre équipe.


Professionnalisation de l’organisation

Un vaste exercice a été effectué pour mieux harmoniser les différentes fonc- tions entre elles et avec les besoins de l’organisation, ce qui s’est traduit par des descriptions de poste. Mais nous n’y sommes pas encore tout à fait. La satisfaction du personnel, l’initia- tive, le sens des responsabilités et l’éva- luation bidirectionnelle ne sont pas en- core pleinement développés. Un point d’attention permanent pour 2022.

Un nouveau défi : le plan de circulation

Le Bureau Graphique a beaucoup souf- fert de la crise du Corona. Les événements ont été annulés et la communication y associée n’a pas eu lieu. Un nouvel élan est nécessaire pour recontacter les clients et démar- rer de nouveaux projets. Mais il y a aussi un tout nouveau défi : Cureghem sera sans voiture à l’été 2022 et le bu- reau graphique produira la commu- nication à ce sujet. Nous l’attendons avec impatience.


Où allons-nous ?

Professionnalisation du travail, création d’une équipe de team builder forte et optimisation de la politique d’apprentissage. Nous essayons de faire de la gestion de qualité. Mais penser à long terme et élaborer un plan politique n’est possible que si vous avez une reconnaissance structurelle en perspective. Nous espérions une reconnaissance structurelle des salles informatiques publiques en 2021, mais ce point a une fois de plus été écarté par le gouvernement bruxellois. Nous ne pouvons que le souligner à nouveau. Beaucoup d’énergie est perdue dans la recherche constante de subventions de projets. Une énergie que nous pourrions mieux employer au service de Bruxelles et de nos groupes cibles.



« Nous espérions une reconnaissance structurelle des salles informatiques en 2021, mais cela a été à nouveau mis de côté. »
VERONIQUE DE LEENER
Directeur