Brogniezstraat 54, 1070 Anderlecht

Van maandag t/m vrijdag van 9.00 tot 17.00 uur


Les grévistes de la faim accèdent à une voix numérique

Fin mai, un groupe de sans-papiers entame une grève de la faim et occupe l’église du Béguinage dans le centre de Bruxelles. Amitié sans frontières et la Maison de la compassion les accompagnent. Ils nous contactent afin d’obtenir des ordinateurs pour écrire leurs histoires de vie.
Maks propose de superviser un atelier de narration numérique. La Communauté flamande subventionne le projet dans le cadre de Connecting Brussels. Certains employés de l’asbl Maks se rendent à l’église du Béguinage pour 8 ateliers. 7 personnes créent une histoire numérique. Au cours de ce processus, nous les avons vus s’affaiblir et perdre du poids.

Le projet s’est achevé avec l’exposition « À ma place » en collaboration avec Amitié sans frontières. En plus des projections des histoires digitales, il y avait aussi d’autres créations artistiques à admirer, comme les dessins de Ninon Mazeaud et les photos de Mohammed Amine, le fils de 16 ans d’un des grévistes de la faim. Les histoires numériques des grévistes de la faim peuvent être vues sur la chaîne vimeo de Maks.

Nous sommes heureux d’avoir pu donner une voix à ces personnes qui travaillent souvent en Belgique depuis des années sans aucune forme de reconnaissance. Cela aussi, c’est la citoyenneté numérique.